#Sport Le MPBA Elite gagne au buzzer !

Le MPBA Elite gagne au buzzer !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Le MPBA Elite gagne au buzzer !
Publié le 10/09/2018 | Sport

Les hommes de Jean-Luc Monschau ont débuté leur championnat par une victoire remportée au buzzer hier soir à Liévin (71-72).

Notre photo: qualifié la veille, Raheem May Thompson a été au four et au moulin avant de crucifier les Liévinois sur le buzzer final. (photo archives Jean-Laurent Soltner)

Durée de l’avantage du MPBA: 58 secondes. Le chiffre suffit à comprendre la déception à la sirène finale du nombreux public liévinois venu assister à la première en N2 de leurs favoris. Mais le scénario est encore plus cruel puisque c’est sur une claquette de Raheem May Thompson réussie sur le buzzer final que les Bleus ont arraché la mise.

Qualifié la veille, notre joueur anglais Raheem May Thompson est de la partie. Le feu est, par contre, resté au rouge pour la nouvelle recrue canadienne des Artésiens Ken Beaulieu. Les deux formations se rendent pour coup dans la première période. Les locaux sont devant d’une courte tête jusqu’à la 9e lorsque 5 points consécutifs de Johan Grebongo donnent l’avantage aux nôtres (14-17). Bayart égalise derrière l’arc avant la sirène. Les défenses prennent le pas sur les attaques dans un deuxième acte toujours aussi serré et la mi-temps est sifflée sur le score de 26-25.

La partie se décante à la reprise suite à deux réussites en périphérie de Moynet et deux lancers francs transformés par Estienne (38-28 à la 23e). Le MPBA résiste avant d’encaisser un deuxième 8-0 en fin de période signé Bayart, Estienne et Moynet, 51-39 à la 30e. Les Liévinois préservent l’écart jusqu’à la 34e (65-53). En capitaine, Quentin Diehl prend les affaires à son compte en inscrivant 5 points et la partie est relancée après un panier de Jo Grebongo (65-60 à la 37e). Moynet relance les siens par un nouveau panier primé mais le vent a tourné. Quentin Diehl est déchaîné (14 points dans le 4e quart-temps) et notre équipe est au contact, 68-67 à la 39e. Mieux, après une antisportive sifflée à Moynet, elle passe devant grâce à deux lancers francs de Jo Grebongo (68-70). L’air est irrespirable lorsque Bayart, en périphérie, redonne l’avantage aux siens à 5 secondes de la fin, 71-70. Jusqu’à la claquette finale de Raheem May Thompson.

« Il y a une bonne part de réussite pour obtenir la victoire » reconnaît Jean-Luc Monschau. « Le scénario était un peu ubuesque à la fin. On a été menés tout le match, on passe devant dans la dernière minute et une deuxième fois à 17 secondes de la fin suite à une faute antisportive. Puis on encaisse un tir à trois points pour se retrouver à -1. Lucas (Plasse) traverse alors très vite le terrain et tire sur l’anneau. Raheem (May Thompson) sent bien le coup et marque d’une claquette au buzzer. Liévin a porté réclamation mais à la réaction des gens (tous nos joueurs du banc se sont précipités sur le parquet tandis que les locaux exprimaient leur frustration), ça paraît clair que le panier était valable. Nos adversaires ont bien joué et étaient adroits (12 tirs à trois points dont 2 improbables à 9 mètres en fin de possession). Quant à nous, on a moins bien joué que lors des matchs de préparation. On n’a pas eu la patience collective et fait preuve d’une nervosité inutile certainement due au premier match. On était à -10 après 3 quart-temps et à -12 à 5 minutes de la fin. Notre pressing tout-terrain nous a permis de gagner quelques balles importantes et Quentin (Diehl) a trouvé des points essentiellement sur la fin. Raheem a fait un match formidable des deux côtés du terrain. Les Liévinois ont joué intelligemment et ça n’aurait pas été une injustice s’ils avaient gagné. Mais peu importe comment, on a réussi à l’arracher ! »

La fiche technique:

BC Liévinois – Mulhouse-Pfastatt BA 71-72.

Liévin, Halle Jules Vézilier.

Arbitres: MM. F. Reynaert et T. Joseph.

Les quart-temps : 17-17, 9-8 ; mi-temps 26-25 ; 25-16 (51-41), 20-31.

BCL : 28 paniers dont 12 à trois points (Moynet 6), 3 lancers francs sur 5 ; 15 fautes personnelles, 2 antisportives (Kisema Masini et Moynet) et une technique au banc. Les points : Estienne (cap.) 6, Bohling 13, Moynet 18, Martiny 2, Kisema Masini 11 puis Bayart 15, Kichenama 6. Non entrés en jeu : Leblanc, Bondjokwe, Parmentier. Entraîneur : Ploegaerts, assisté de Marie.

MPBA : 27 paniers dont 6 à trois points (Diehl 3), 12 lancers francs sur 17 ; 15 fautes personnelles. Les points : Plasse 5, Diehl (cap.) 22, Minté 2, May Thompson 18, Grebongo 15 puis Sarkis 2, Ekani 8, Willig. Non entrés en jeu : Soussi, Moroni. Entraîneur : Monschau, assisté de Gitta.

 

#Vidéos

En savoir plus

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.